Le syndrome rotulien approche osteopathique et k-taping


08.06.2018
Le syndrome rotulien :


Le syndrome rotulien est une inflammation du cartilage de la rotule lors de son passage sur le fémur. La tendinite de la rotule accompagne souvent ce phénomène
Les douleurs sont localisées sous la rotule pour les tendinites rotuliennes, en profondeur au niveau de la rotule pour le syndrome rotulien


C'est une atteinte d'un ou plusieurs stabilisateurs du genou en rapport avec


o la rotule
o le tendon quadricipital
o ailerons rotuliens
o tendon rotulien

 

Les douleurs prédominent en avant du genou, gènent dans les escaliers, sur terrain irrégulier, à la position statique prolongée
Ces douleurs concernent les adolescents et les adultes jeunes, ou les sujets plus âgés à partir de 55 ans

 

Les examens recommandés sont :


o la radiographie pour observer la position de la rotule
o l'arthroscanner ou arthrographie dans le cas de douleurs résistantes aux traitements
l'IRM analyse surtout les ligaments et les ménisques et a moins d'intérêt dans le syndrome rotulien

La prévention :


o Pas de squat complet : il sera préféré des demi squat ou quarts de squat
o Pas de nage en brasse
o Pas de vélo surtout si la selle est trop basse
o Pas de marche en montagne
Il sera préféré : de la marche sur terrain plat, le crawl sera préféré en natation

Exercices conseillés :

o Etirement léger du quadriceps, psoas et des ischio jambiers
o Musculation excentrique du quadriceps
o Travail avec un ballon de gym

Le traitement :


o médical classique : anti inflammatoire, antalgique, infiltration voire une visco supplémentation
o chirurgical : arthroscopie avec nettoyage du cartilage
o ostéopathique : normalisation bassin (sacro iliaque coxo fémorale ...) genou (péroné tibia ...) cheville (tibio tarsienne sous astragalienne...)
o pose de bande de K-taping adopté aux structures lésées

Revenir à la liste des actualités
Le syndrome rotulien approche osteopathique et k-taping