La migraine, des origines diverses, prise en charge ostéopathique


08.06.2018

 

Migraine, prise en charge ostéopathique


Une migraine est une douleur affectant un seul côté du crâne.


Les zones concernées sont généralement les régions temporales, les yeux, en cas de migraine ophtalmique, ou le cuir chevelu avec une douleur en casque (il s'agit alors d'une névralgie d'Arnold).
Les migraines communes présentent une douleur pulsatile, limitée à un seul côté. Elles peuvent s'accompagner de nausées, de vomissements, de sensibilité à la lumière (photophobie), de sensibilité aux sons, d'un mal-être général associé à une irritabilité, de troubles de la concentration.

Les migraines accompagnées sont, elles, précédées de signes annonciateurs tels que des fourmillements (paresthésie) ; une heure après les premiers signes, la douleur crânienne fait son apparition.

Enfin, les migraines ophtalmiques, outre une douleur localisée au niveau de l'œil, présentent des signes d'ordre visuel, photophobie, perte partielle de la vue.

Par ailleurs, on distingue six grandes causes aux migraines :
origine vasculaire : la plus courante, elle est liée à un défaut de circulation ;

origine neurologique : c'est notamment le cas de la névralgie d'Arnold ;

origine ostéo-articulaire : la migraine est alors consécutive à un dysfonctionnement musculo-squelettique, le plus généralement cervical et accompagné de tensions musculaires ;

origine traumatique : le traumatisme peut être directement crânien ou cervical, ou relever des conséquences d'un choc émotionnel ;

origine psychologique : les émotions, les contrariétés, le stress peuvent être à l'origine de migraines ;

origine hormonale : les menstruations peuvent s'accompagner de douleurs crâniennes dues à la variation hormonale et/ou à la tension des organes du petit bassin.

L'ostéopathe tente donc de relancer la circulation au niveau des artères par différentes techniques.

 
Il peut s'agir d'ostéopathie crânienne, rééquilibrage de l'axe cranio-sacré, et donc du bassin ; ou d'ostéopathie structurelle, en travaillant sur les vertèbres en lésion ostéopathique et pouvant empêcher la bonne vascularisation et innervation du crâne.
De même, le praticien peut effectuer un travail viscéral au niveau des organes du petit bassin ou au niveau du foie.

À noter : il est parfois nécessaire de travailler en collaboration avec un ophtalmologiste qui pourra vérifier si la vue du patient n'a pas besoin d'être corrigée. En effet, nombreuses sont les migraines à avoir une origine visuelle (a fortiori pour les personnes qui travaillent régulièrement devant un écran).

(sources ooreka)


Revenir à la liste des actualités
La migraine, des origines diverses, prise en charge ostéopathique